Météomètre Météo Montréal

Météomètre du 11 février 2019

Les trois choses qu'il fallait absolument savoir ou découvrir cette semaine.

Tempête pour la St-Valentin !

Cette semaine sera musclée. Un système dépressionnaire va aborder la région montréalaise à partir de mardi 12 février 2019, en soirée. Cette tempête va apporter d’importantes accumulations de neige : entre 15 et 30 cm pour Montréal.

L’activité de cette dépression sera intense mais courte. La neige devrait cesser de tomber mercredi en milieu de journée. C’est vraisemblablement la région de Québec qui sera le plus affectée.

Un article complet y est consacré.

Suivez en direct le passage de cette dépression.

Neige 12 février 2019 Montréal Météo

Et le froid ? C'est fini ?

Habituellement, le mois de février est plus doux que le mois de janvier. Lorsque l’on regarde les prévisions à moyen terme, il semblerait que les températures sont plus douces que les semaines précédentes. Mis à part quelques tempêtes de neige par-ci par-là, nous semblons nous diriger vers un scénario nous offrant des températures clémentes. Plus habituelles pour un hiver.

Rappelons qu’en janvier, la température moyenne est de -5°C au plus chaud et -17°C au plus froid. Pour le mois de janvier 2019, la températures aura été de -7,16°C comme maximale et -14,96°C au plus froid. S’il a fait moins froid dans les valeurs minimales, le thermomètre a été globalement 2°C en-dessous des normales pour les valeurs les plus chaudes.

Les journées rallongent, le couvert neigeux n’est pas trop important et aucune vague de froid notable n’est pour l’instant envisagée. Les dernières tempêtes pour Montréal sont en général enregistrées entre la fin mars et le début avril.

Pourquoi fait-il aussi froid au Québec ?

Les hivers québécois sont extrêmement rigoureux. Alors que la NOAA vient de publier son bilan sur les anomalies de températures pour 2018, le Québec souffre aussi de l’effet de serre et de l’élévation moyenne de la température.

Toutefois, comme c’est clairement illustré sur cette carte, le réchauffement est moins important que sur les autres régions de la planète. En cause, le Jet Stream qui étend son influence jusque sur notre province. C’est aussi l’occasion de se demander pourquoi le Québec connait autant d’hivers rigoureux dans l’article consacré à cela.

Laisser un commentaire

Fermer le menu