Pas de printemps pour avril

Décidément, ce début de printemps a un saveur un peu amère cette année. Ce n'est pas sans rappeler l'année dernière où nous avons connu un mois d'avril vraiment. Eh bien on reprend les mêmes ingrédients et on recommence !

Un blocage tenace empêche la chaleur de s'installer

Pour comprendre la situation, il suffit de remonter à pas plus loin que l’année dernière… En effet, un grand dôme d’air froid situé dans les prairies canadiennes empêche depuis plusieurs semaines à la chaleur de s’installer durablement sur le Québec. Ceci a pour conséquence de dévier la trajectoire des systèmes chauds qui glissent vers les États-unis et nous privent de cette chaleur si bienfaisante.

Cependant, nous ne sommes pas non plus en plein mois de janvier. Les températures restent douces mais pas vraiment exceptionnelles.

Pour donner un petit comparatif, la moyenne de la températures maximale du 1er au 12 avril n’est que de 5,9°C ! Sachant que la moyenne pour cette saison devrait être de 12°C. Voilà donc un printemps bien timide. La dernière bordée de neige sur Montréal a eu lieu le 7 et 8 avril. Et il faut prier pour que nous ne connaissions pas de nouvelle bordée d’ici là dans le sud de la province.

Pour le reste du mois d’avril, les modèles s’accordent tous seul le fait que ce dôme d’air froid va persister tout le long. Quelques percées de chaleur seront possibles bien sûr mais seulement pour une ou deux journées avant de voir un temps plus froid s’installer. 

Dôme d'air froid Montréal Météo
Un dôme d'air froid empêche présentement la chaleur de s'installer durablement. Cette dernière est déviée vers les États-Unis.

La chaleur va t-elle revenir pour avril ?

Si l’on observe à moyen terme, les températures semblent jouer au yo-yo jusqu’à la fin de mois. Dans le graphique ci-dessous, la courbe jaune représente la moyenne globale de la température maximale pour un mois d’avril standard, soit 12°C.

La ligne orange représente la température réelle prévue. Deux brèves poussées de chaleur sont prévues pour les 15 prochains jours :

  • Celle du 13 et 14 avril
  • Celle du 18 au 20 avril

Cela tombe plutôt bien car ces dates correspondent à des fins de semaine. Pour les chanceux ne travaillant pas, c’est une occasion pour en profiter. Toutefois, chaleur ne veut pas dire beau temps ! Car il faudra composer avec les nombreux systèmes dépressionnaires qui vont venir arroser généreusement le Québec. À commencer par la fin de semaine du 13 et 14 avril. On attend entre 25 et 30 millimètres sur Montréal à partir de dimanche et jusqu’à lundi matin.

Pour le long week-end de Pâques, rien n’est encore sûr mais un système dépressionnaire pourrait laisser de 15 à 30 millimètres dans le sud de la province.

Le moi de mai est encore loin mais il faudra observer sur les prochaines semaines l’organisation des masses d’air afin d’y voir un peu plus clair.

En général, une cassure nette est toujours attendue durant le mois d’avril. Celle-ci se produit plus ou moins tôt selon les années.  La situation n’est pas vraiment catastrophique puisque nous resterons tout de même proche des valeurs de saison pour la deuxième partie du mois.

Rappelons que rien n’est perdu. en 2018, le printemps avait tardé à s’installer mais pas la suite, la fin de la saison ainsi que l’été étaient nettement au-dessus des normales de saison avec de longues périodes de beau temps.

Pour l’instant, suivons le vieil adage sagement : En avril ne te découvre pas d’un fil.

À suivre donc… !

Températures maximales Montréal avril 2019

Laisser un commentaire

Fermer le menu