Dernière tempête hivernale 2019

La journée du 20 mars signait le début du printemps. Et elle était plutôt ensoleillée ! À Montréal, nous sommes montés jusqu'à 7°C. Cette sensation printanière n'était que de courte durée puisqu'un important système dépressionnaire aborde la province dès jeudi soir.

De la pluie en forte quantité pour Montréal

À partir de jeudi soir, les conditions météo vont fortement se dégrader dans le sud de la province. Le situation est un peu particulière.

En effet, un anticyclone gigantesque domine actuellement sur l’Atlantique Nord. Il étend même son influence en ce moment même dans toute l’Europe de l’Ouest assurant un temps calme et doux. Dans le même temps, une dépression assez active s’approche par l’Ouest et risque de nous amener par la même occasion de l’air assez froid.

Le blocage anticyclonique associé à la dépression qui bute dessus et nous apporte ce flux d’air froid constitue une configuration propice à la formation d’une tempête. Car qui dit blocage, dit accumulation.

Jeudi soir, on attend surtout de la pluie pour Montréal avec un accumulation pouvant aller jusqu’à 50 millimètres selon les modèles météo de jeudi à samedi. Les possibilités de débordement sont importantes car il y a encore beaucoup de neige résiduelle au sol. La fonte des neiges plus la pluie qui tombe en excédent risque donc de créer de possibles crues.

Cependant, ces données sont à prendre avec des pincettes. En effet, les scénarios ne s’entendent pas. Car il est encore difficile de déterminer quelle sera la trajectoire exacte de ces deux systèmes de masses d’air (rappelons-le : un anticyclone à l’Est faisant blocage et une dépression qui se bute sur le flanc Ouest).

Pression dépression 21 mars 2019
Jeudi 21 mars 2019 : Blocage anticyclonique à l'Ouest, dépression à l'Est

Un cocktail météo à craindre ?

Mais ce n’est pas tout ! La descente d’air froid risque de changer la donne sur le type de précipitation qui peut tomber. Dans le sud de la province, il est fort probable que l’on attende bien de la pluie en grosse quantité à partir de jeudi soir. Mais toute ceci pourrait se transformer en neige fondante puis neige dans la nuit de jeudi à vendredi. Là encore, difficile d’estimer les quantités attendues. On parle possiblement d’une accumulation de 5 à 25 centimètres pour la région de Montréal.

Pour couronner le tout, ajoutons à cela les fortes rafales de vent (jusqu’à 70 km/h dans certains secteurs) qui renforceront l’impression de froid.

C’est donc une arrivée de printemps timide qui s’opère et il faudra être un peu patient avant de revoir un temps plus clément.

Laisser un commentaire

Fermer le menu