Durée du jour - Météo Montréal

Chaque année, c'est la même histoire. Depuis fin juin, les jours raccourcissent à vue d’œil et il nous tarde de revoir le soleil jusque tard dans la journée. Depuis le 21 décembre, la tendance s'est enfin inversée. Nous récupérons peu à peu des secondes de soleil (puis bientôt des minutes). En attendant, voici quelques mesures pour récupérer de ce déficit de luminosité.

La dépression saisonnière

La dépression saisonnière est un syndrome qui se manifeste souvent après une accumulation de différents facteurs. Clairement, la dépression apparaît à cause d’un déficit de luminosité. Toutefois, la sensation peut être amplifiée lorsque l’automne est maussade et que les températures baissent. Cela n’aide pas à être positif et peut affecter le moral de façon importante.

Selon les spécialistes, la dépression saisonnière toucherait entre 3 et 8% des adultes sur l’hémisphère nord, en particulier la gente féminine. Le manque de luminosité agit directement sur le cerveau, notamment sur la principale molécule responsable de l’envie de dormir, la mélatonine.

Certains signaux chimiques sont alors perturbés et nous avons la sensation d’entrer en phase d’hibernation. Nos activités ralentissent. Nous sommes moins prompts à prendre l’air ou à faire des activités extérieures. De là, s’installe une lente dépression contre laquelle il est difficile de lutter. 

Comment lutter contre le manque de luminosité ?

Puisque la principale cause de la dépression saisonnière est le manque de luminosité, le traitement permettant de lutter contre est tout simple ! Il faut plus de lumière !

Des lumières spéciales de luminothérapie existent. Elles reproduisent fidèlement la lumière du jour. Il suffit alors de s’y exposer lorsque la pénombre s’installe. La durée d’exposition est assez variable selon les périodes et peut aller de quelques minutes à plusieurs heures.

Autre point important, il est essentiel de sortir, de prendre de l’air, de faire des activités même si l’on a pas envie. En particulier lorsque le Soleil est au plus haut. Cela permet de reprendre de l’énergie en s’exposant à la lumière naturelle. Le corps sera ainsi mieux régulé. Mais je comprends que lorsque l’on a un travail de bureau, il n’est pas toujours facile d’être exposé à la lumière naturelle, ni même de faire des activités extérieures.

N’hésitez donc pas à acheter une petite lumière de luminothérapie que vous allumerez durant toute votre journée de travail. Aussi, le soir quand vous rentrez, n’éteignez pas trop vite les lumières et exposez-vous un maximum de temps à des lumières vives.

Laisser un commentaire

Fermer le menu